Sac à dos : il faut se satisfaire du nécessaire…

Lorsque j’ai commencé à voyager, j’avais avec moi un sac d’une contenance de 70+10 litres. Celui que j’ai aujourd’hui ne fait plus que 40+10 litres et bien souvent je n’utilise pas la rehausse mais me contente des 40 litres principaux. La logique derrière cela est que plus notre sac est volumineux, plus on aura tendance à le remplir. En outre, la quantité d’objets que nous emportons avec nous représente nos peurs, le fait d’avoir peur de manquer de quelque chose, bien souvent par méconnaissance de notre lieu de destination mais aussi de notre capacité à nous adapter.

Lire la suite

Sommes-nous des voyageurs intergalactiques perdus dans l’immensité de l’univers ?

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un voyage un peu particulier, un voyage dans le temps et l’espace !

Durant mon dernier voyage en Amérique du Sud, grâce à ma technique d’échange de livres, j’ai eu l’occasion de lire de nombreux ouvrages que je n’aurai jamais découvert si j’avais par exemple une liseuse avec des dizaines de bouquins prêts à être lus.

Parmi ces nombreux livres, plusieurs m’ont marqué et fait réfléchir, comme ce fut le cas de « Troisième Humanité » de Bernard Werber, que je n’ai pas eu le temps de finir mais qui m’a fait voyager à travers le temps et l’espace. Dans sa narration, l’auteur évoque nos origines et émet l’hypothèse que nos ancêtres étaient plus grands et que nous allions vers un rapetissement pour nous adapter au climat notamment.

Lire la suite

Mes lectures durant ces cinq mois en Amérique du Sud

Ce n'est pas un secret, j'adore lire, je trouve que c'est un très bon moyen de passer du temps libre, cela développe l'imagination et la faculté d'écrire, ce qui est essentiel lorsque l'on tient un blog. J'ai depuis longtemps fait le choix de ne pas avoir de liseuse...
Lire la suite

Quelques jours à Lima

En visitant le Pérou, je suis forcément passé par Lima, la capitale et même si les grandes villes ne sont généralement pas les plus sympa, il y a tout de même quelques endroits que j’ai apprécié visiter.

Lire la suite

Erreur de la banque en votre défaveur…

En tant que pays membre de la zone euro, nous avons la chance de ne pas payer de frais (généralement pour la plupart des banques française), que ce soit en retrait ou en achat, à l’intérieur de cette zone.

Dès que l’on sort d’Europe, c’est une autre histoire et cela peut amener quelques complications inattendues. Ayant des frais fixes pour chaque retrait que j’effectue à l’étranger, j’essaye toujours de retirer la plus grosse somme possible. Cependant au Pérou, le retrait maximum autorisé à un distributeur est de 700 soles, soit environ 200 euros et dans certaines banques, ce montant peut descendre à 400 soles.

Lire la suite

POURQUOI EN ROUTE VERS AILLEURS ?

En Route Vers Ailleurs, c’est l’idée que chaque jour peut être une aventure. Pas besoin d’aller à l’autre bout du monde par voyager, le simple fait de sortir de chez soi peut être un voyage. Cela dépendant principalement de votre état d’esprit. Ce blog a donc pour but de vous montrer qu’il est possible de voyager ici comme ailleurs, en bas de chez vous comme à l’autre bout du monde.

Je vous propose donc un mélange de récits de voyages à l’autre bout du monde agrémentés de rencontres d’inconnu.e.s que j’aborde dans les rues, notamment de Paris. Le but étant de voyager à travers les histoires de personnes ordinaires aux vies extraordinaires tout en démystifiant l’idée que les citadins sont individualistes, peu causants et râleurs … J’ai nommé ce projet « Des rencontres et des rêves », car j’ai axé une partie de mes questions sur la thématique des rêves.

Rencontrez vos premier.e.s inconnu.e.s

Rencontre du jour, Fabien, rue Albert Thomas, Paris

Une nouvelle rencontre pas totalement par hasard puisqu’elle fut impulsée par Myriam, une de mes anciennes inconnues. Je rencontre Fabien avec qui je discute de son changement de vie, de ses choix vers plus de bien être et de passion.

lire plus

Les derniers articles de voyages

Sac à dos : il faut se satisfaire du nécessaire…

Lorsque j’ai commencé à voyager, j’avais avec moi un sac d’une contenance de 70+10 litres. Celui que j’ai aujourd’hui ne fait plus que 40+10 litres et bien souvent je n’utilise pas la rehausse mais me contente des 40 litres principaux. La logique derrière cela est que plus notre sac est volumineux, plus on aura tendance à le remplir. En outre, la quantité d’objets que nous emportons avec nous représente nos peurs, le fait d’avoir peur de manquer de quelque chose, bien souvent par méconnaissance de notre lieu de destination mais aussi de notre capacité à nous adapter.

lire plus

Sommes-nous des voyageurs intergalactiques perdus dans l’immensité de l’univers ?

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un voyage un peu particulier, un voyage dans le temps et l’espace !

Durant mon dernier voyage en Amérique du Sud, grâce à ma technique d’échange de livres, j’ai eu l’occasion de lire de nombreux ouvrages que je n’aurai jamais découvert si j’avais par exemple une liseuse avec des dizaines de bouquins prêts à être lus.

Parmi ces nombreux livres, plusieurs m’ont marqué et fait réfléchir, comme ce fut le cas de « Troisième Humanité » de Bernard Werber, que je n’ai pas eu le temps de finir mais qui m’a fait voyager à travers le temps et l’espace. Dans sa narration, l’auteur évoque nos origines et émet l’hypothèse que nos ancêtres étaient plus grands et que nous allions vers un rapetissement pour nous adapter au climat notamment.

lire plus

Vue d’ensemble des articles et rencontres

Donnez-moi votre avis

Parce qu’un blog sans lien direct avec le gars derrière ce n’est pas vraiment un blog, vous pouvez aussi me contacter !

Contactez-moi

Pin It on Pinterest